Sur le long chemin menant à un nouveau médicament, l’expérimentation animale reste bien souvent indispensable. Les entreprises membres d’Interpharma se sont fixé pour objectif de traiter cette partie délicate de la recherche avec la plus grande responsabilité et de veiller à ce que la protection des animaux réponde aux exigences les plus rigoureuses. La législation suisse sur la protection des animaux est l’une des plus sévères au monde. Par la Charte pour la protection des animaux (Animal Welfare Charta) lancée en 2010, les entreprises membres d’Interpharma pratiquant la recherche en Suisse s’engagent à promouvoir ces normes de haut niveau à l’échelon national et international.

Recherche 3R: création d’un centre national de compétences

Le principe des 3R – Reduction (réduction), Refinement (amélioration) et Replacement (remplacement des études sur l’animal) – est systématiquement mis en œuvre depuis des années par l’industrie. Nos entreprises membres ont des connaissances précieuses et de longues années d’expérience dans le domaine de la recherche 3R orientée vers l’application pratique et ciblée. Elles souhaitent apporter ce savoir-faire lors de la mise en place du nouveau centre national de compétences 3R. Au printemps 2016, swissuniversities a été mandatée par la Confédération pour élaborer la structure et la mission du centre de compétences 3R. Avec d’autres représentants d’intérêts des milieux universitaires et des autorités, Interpharma est active dans le groupe de travail et dans plusieurs sous-groupes. La mise en œuvre d’un tel centre devrait être achevée fin 2017/début 2018.

Audits communs – encourager les échanges

Depuis 2014, des audits communs sont réalisés régulièrement auprès d’éleveurs qui fournissent des animaux à certaines entreprises membres d’Interpharma. Ces audits ont pour but d’identifier précocement des lacunes éventuelles dans le domaine de la protection des animaux et de parvenir à des améliorations en partenariat. Les audits vérifient la mise en œuvre optimale des prescriptions légales minimales et entendent en outre améliorer les efforts allant au-delà et visant à appliquer les 3R.

En 2016, trois audits ont été réalisés dans des pays européens. Les résultats sont utilisés ensemble par les entreprises membres et traités confidentiellement. Le processus d’audit est très complexe et requiert des connaissances approfondies de toutes les personnes impliquées au sujet de la législation et des exigences spécifiques à l’hébergement des animaux. Lors de l’audit proprement dit, le comité d’audit d’Interpharma (en général des représentants de deux à trois entreprises membres d’Interpharma) inspecte les installations d’hébergement des animaux et rencontre les gardiens d’animaux ainsi que les vétérinaires en charge du site. La liste de contrôle commune comprend environ 200 questions.